Historique de Wend Puiré et ses évolutions

L' Idée

4-photo-desireInspiré par le milieu apicole qu’il découvre en Europe lors d’un voyage, un professeur d’Allemand burkinabé a décidé un jour de lancer un projet autour du miel sur sa terre natale. Associé à une dizaine de paysans, il crée l’association Wend Puiré (« la part de Dieu » en langue Mooré), avec la conviction que l’apiculture et l’exploitation des produits de la ruche pourront aider le monde paysan à améliorer ses conditions de vie. Cette activité est un vecteur de développement durable en offrant aux familles paysannes la possibilité de tirer profit du monde naturel dans lequel elles évoluent, tout en le préservant pour les générations futures.

Cette idée a germé en 1999, dans le Boulkiemdé, province de la Région Centre Ouest du Burkina Faso.

 Beaucoup de paysans adhèrent à ce projet d’une apiculture moderne, adaptée au terrain et au type d’abeilles existantes. Grâce aux formations et appuis techniques dispensés par les agents de Wend Puiré, les paysans s’essayent avec succès aux nouvelles techniques : utilisation de l’enfumoir, de la ruche kenyane, de méthodes pour suivre l’évolution des colonies.

La mise en oeuvre

5-Miellerie-KoudougouWend Puiré érige en 2002 le Centre apicole Léon Braure à Koudougou, grâce au soutien de l’Ambassade de France et du Relais, pour dispenser des formations, mettre en place une pépinière, organiser la réception du miel et préparer les produits.

 

6-Centre-apicole-Bobo

Wend Puiré installe quelques années plus tard une antenne à Bobo Dioulasso, dans l’Ouest, zone à fort potentiel mellifère, qui deviendra en 2010 une deuxième miellerie, le Centre apicole Stern Stewart , avec des modalités de stockage aux quantités plus importantes, et qui permettront de conserver un miel respectueux des normes européennes en la matière (grâce notamment à la salle de déshumidification, et aux chambres froides).

Wend Puiré démarre la même année les travaux du Centre de formation professionnelle et de recherche apicole Pierre Duponchel à Mangodara, dans le Sud Ouest, en travaille en parallèle sur un référenciel national pour la pratique de l’apiculture moderne et professionnelle (formations et qualifications), qui sera reconnu dans l’ensemble de la Sous Région.

Projet actuel

9-logo-Bagrepole Elle mûrit également le projet de développer un Centre apicole à Bagré, dans l’Est du pays, avec l’installation de 1 000 ruches, afin d’en faire un Centre de référence pour l’Est et le Centre Est, en partenariat avec le projet Bagré Pôle. (Pôle de croissance en plein développement tourné vers l’agro-industrie).

 Wend Puiré aujourd’hui ...

Miel du Burkina

Flash infos

Investissez dans l'apiculture au Burkina Faso avec le Plan Épargne Abeilles !

Les ruches des "PEA" sont cédées en location-vente aux paysans qui remboursent au fil des récoltes avec la production de miel (10kg/an). Le paysan devient à son tour propriétaire de la ruche en 4/5 récoltes.

Coût d'une ruche PEA : 60 euros / 40 000 f cfa :

  • Une ruche kenyane (moderne)
  • Un support en fer + abreuvoir
  • Des amorces de cire (simple et gauffrée)

Récupérez votre investissement +2% au complet remboursement, ou investissez à nouveau !
 
Le paysan souscrit à un engagement avec vous et avec l’ONG Wend Puiré, qui assure la coordination. Vous aurez les informations principales concernant la production de vos ruches : le nombre de kilos récoltés, les parts de remboursement et les aléas éventuels.

Nous espérons vous rencontrer un jour au Burkina pour vous offrir la dégustation de la production de vos ruches !

 


Télécharger le bulletin de souscription au PEA sur ce lien

Ruches à Bagré

10-Rucher-Bagre-Pole

Ruches sur le site du projet de Bagré